French Challenger

French Challenger American Staffordshire Terrier

American Staffordshire Terrier

La Réglementation sur les chiens de catégorie

 

lois sur les animaux dit "dangereux"


 
 Loi: Code rural, Article 211-1


Cette loi définie 2 catégories de chiens:


Chiens de catégorie 1 (Catégorie Chiens d'attaque)


- Chiens, de race présumée American Staffordshire (American Staffordshire Terrier) ou avec morphologie assimilable, sans pédigree (non inscrits au LOF). Ce type de chiens est aussi appelé Pit-Bulls.


- Chiens, de race présumée Mastiff ou avec morphologie assimilable, sans pédigree (non inscrits au LOF). Ce type de chiens est appelé Boer-Bulls.


- Chiens, de race présumée Tosa ou avec morphologie assimilable, sans pédigree (non inscrits au LOF).


- Les chiens de race présumée "Staffordshire Terrier" sont aussi cités dans le texte de loi original comme appartenant à cette catégories mais aucune race n'est officiellement connue sous cette appellation. Un errata a donc été publié plus tard pour lever ce nom de la liste. Le Staffordshire Bull Terrier qui était concerné à l'origine n'est donc plus inclus dans cette catégorie.


Chiens de catégorie 2 (Catégorie Chiens de défense)


- Chiens de race American StaffordShire avec pedigree (inscrits au LOF).


- Chiens de race Tosa avec pedigree (inscrits au LOF).


- Chiens de race Rottweiler avec pedigree (inscrits au LOF).


- Chiens, de race présumée Rottweiler ou avec morphologie assimilable, sans pedigree (non inscrits au LOF).


- Les chiens de race "Staffordshire Terrier" avec pedigree (inscrits au LOF) sont aussi cités dans le texte de loi original comme appartenant à cette catégorie mais aucune race n'est officiellement connue sous cette appellation. Unerrata a donc été publié plus tard pour lever ce nom de la liste. Le Staffordshire Bull Terrier qui était concerné à l'origine n'est donc plus inclus dans cette catégorie.


 


Loi: Code rural, Article 211-2


La possession des chiens de ces 2 catégories est interdites :


- Aux mineures,


- Aux personnes majeures et sous tutelles,


- Aux personnes condamnées pour crime ou à une peine d’emprisonnement avec ou sans sursis.


- Aux personnes auxquelles la propriété ou la garde d'un chien a été retirée en application de l'article 211.


Ces personnes qui possèderaient un chien de catégorie 1 ou 2 s'expose à trois mois d’emprisonnement et 25 000 F d’amende.


 


Loi: Code rural, Article 211-3


Si vous ne faites pas partie de ces personnes, vous pouvez posséder un tel chien, mais vous êtes soumis à de nombreuses restrictions:


Le fait de posséder un tel chien vous oblige à effectuer une déclaration à la mairie:


Formulaire Cerfa 11459*01 pour les chiens de catégorie 1.


Formulaire Cerfa 11461*01 pour les chiens de catégorie 2.


 


Loi: Code rural, Article 211-4


La stérilisation des chiens de 1ere catégorie est obligatoire (certificat vétérinaire pour preuve).


L'acquisition ou la cession des chiens de 1ere catégorie est interdite !


L'importation des chiens de 1ere catégorie est interdite !


Un non respect de ces règles est puni de 6 mois de prison et de 100000 F d'amendes.


 


Loi: Code rural, Article 211-5


Les chiens de la catégorie 1 sont, de plus, interdits dans :


- Les lieux publics ou ouverts au public (sauf voie publique),


- Les transports en commun.


La circulation avec des animaux de catégorie 1 et 2 est également restreinte :


- Muselage obligatoire sur la voie publique (seul lieux publique autorisé aux chiens de catégorie 1),


- Muselage obligatoire sur la voie publique, lieux publiques et transports en commun (pour les chiens de catégorie 2


 



permis de détention chien 2ieme catégorie



 


 

Principe

Le propriétaire ou le détenteur d'un chien susceptible d'être dangereux doit posséder un permis pour son animal. 

Ce permis est délivré par le maire de la commune de résidence, sauf à Paris où cette compétence revient au préfet de police.

Il est remis à l'issue d'une formation que doit suivre le propriétaire ou le détenteur du chien et d'une évaluation comportementale de l'animal.

En l'absence de détention du permis, des sanctions sont prévues.



Personnes et animaux concernés

La personne, qui souhaite demander un permis, doit être autorisée à détenir un chien susceptible d'être dangereux. Il existe certaines interdictions (par exemple pour les mineurs).  

Les chiens susceptibles d'être dangereux sont : les chiens d'attaque (1ère catégorie) et les chiens de garde et de défense (2ème catégorie). On les appelle aussi "chiens catégorisés".



Obligations du propriétaire avant la demande de permis

Formation et attestation d'aptitude

Pour obtenir son permis de détention, tout propriétaire ou détenteur d'un chien catégorisé doit être titulaire d'une attestation d'aptitude. Cette attestation est remise à l'issue d'une formation obligatoire.

Cette formation est dispensée par un formateur agréé. Elle dure 1 journée et porte sur l'éducation et le comportement canins et la prévention des accidents.

L'attestation d'aptitude est délivrée par le formateur au propriétaire ou détenteur du chien.

Les frais de cette formation sont à la charge du propriétaire ou détenteur du chien.

La liste des formateurs agréés est disponible dans les préfectures et dans les mairies. Elle est également diffusée sur le site internet de chaque préfecture.


Évaluation comportementale du chien

Si le chien est âgé de 8 à 12 mois, son évaluation comportementale est obligatoire pour obtenir le permis de détention. Lorsque le chien n'a pas atteint  l'âge de 8 mois (âge à partir duquel l'évaluation peut avoir lieu), un permis provisoire de détention, valable jusqu'au 1 an du chien, peut être délivré.  

L'évaluation comportementale est réalisée dans le cadre d'une consultation vétérinaire. Elle a pour objet de déterminer le danger potentiel de l'animal.

Le propriétaire ou le détenteur du chien choisit le vétérinaire qui réalisera l'évaluation. Ce dernier doit être inscrit sur une liste départementale établie par le préfet. Cette liste est consultable sur le site internet de la préfecture.

À la suite de l'évaluation, le chien est classé suivant son niveau de dangerosité, sur une échelle de 1 à 4. Ce résultat est consigné dans un certificat délivré par le vétérinaire au propriétaire ou détenteur du chien.

Les frais de cette évaluation sont à la charge du propriétaire ou détenteur de l'animal.



Demande de permis de détention

Guichet, formulaire et pièces à fournir

Le propriétaire ou le détenteur du chien doit déposer sa demande de permis à la mairie de son domicile. Il peut aussi l'adresser par courrier. À Paris, la demande est déposée ou adressée à la préfecture de police.   

Le formulaire cerfa n°13996*01 doit être utilisé.

Si la personne possède plusieurs chiens, une demande de permis doit être faite pour chaque chien (1 permis par chien).

La liste des pièces à fournir est la suivante :


  • un justificatif d'identification du chien,

  • le certificat de vaccination antirabique du chien en cours de validité,

  • le certificat vétérinaire de l'évaluation comportementale du chien,

  • l'attestation d'aptitude délivrée à l'issue de la formation obligatoire suivie par le demandeur,

  • une attestation d'assurance responsabilité civile en cours de validité du demandeur, pour les dommages causés aux tiers par l'animal,

  • et pour les seuls chiens de 1ère catégorie, un certificat de stérilisation de l'animal.




Permis provisoire

Lorsque le chien n'a pas atteint l'âge de 8 mois, et qu'il ne peut pas pour cette raison être évalué, un permis provisoire, valable jusqu'au 1 an du chien, est délivré à son propriétaire ou détenteur.

Le formulaire cerfa n°13997*01 doit être utilisé.

Les pièces à fournir sont les mêmes que pour un permis définitif, à l'exception du certificat d'évaluation comportementale.


Coût

Le permis de détention, qu'il soit délivré à titre définitif ou provisoire, est gratuit.



Décision sur la délivrance du permis

En cas d'accord

La décision de délivrance du permis de détention prend la forme d'un arrêté municipal (à Paris, d'un arrêté préfectoral).

Le propriétaire ou détenteur du chien doit retirer cet arrêté à sa mairie (à Paris, à la préfecture de police), muni de l'original du passeport européen pour animal de compagnie de son chien, afin que le numéro et la date de délivrance de cet arrêté y soient mentionnés.

Aucun permis de détention n'est délivré sans la présentation de ce passeport.


En cas de refus

Le maire peut refuser la délivrance du permis, si les résultats de l'évaluation comportementale de l'animal le justifient ou si la demande présentée est incomplète.

Le refus de délivrance est adressé au demandeur. Il doit être motivé.



Après la délivrance du permis

Le permis de détention n'a pas de durée de validité.

Cependant, son propriétaire doit en permanence vérifier qu'il remplit les conditions pour le détenir (notamment vaccination antirabique de l'animal et assurance responsabilité civile toujours valides).

À défaut, le permis est retiré.

Par ailleurs, en cas de changement de commune de résidence, le propriétaire ou détenteur du chien doit présenter son permis de détention à la mairie de son nouveau domicile.



Sanctions en cas de défaut de détention du permis

S'il est constaté que le propriétaire ou le détenteur du chien ne possède pas de permis de détention, le maire, ou à défaut le préfet, le met en demeure de régulariser sa situation sous 1 mois maximum.

En l'absence de régularisation, le chien peut être placé en fourrière et être euthanasié.

Les frais de capture, de transport, de garde et d'euthanasie de l'animal sont à la charge de son propriétaire ou détenteur.


À noter : la personne qui détient à titre provisoire un chien catégorisé, à la demande du propriétaire de l'animal, n'a pas à être titulaire elle-même d'un permis de détention (par exemple, conjoint du propriétaire du chien ou voisin). Toutefois, elle doit pouvoir présenter l'original ou une copie du permis de détention du propriétaire ou détenteur du chien, à toute réquisition des forces de l'ordre.







 



 



évaluation comportementale et formation au maître


 
 


Ils étaient 20 en septembre 2009

Ils sont 833 formateurs pour 250.000 propriétaires...



Pour ce qui concerne l'obtention de l'attestation d'aptitude prévue à l'article L.211-13-1-I du Code Rural, il est prévu que les propriétaires de chiens dits "dangereux" doivent suivre une formation de 7 heures auprès de formateurs agréés par leur Préfecture

.

 





évaluation comportementale



Pour ce qui concerne l'évaluation comportementale prévue à l'article L.211-14-1 du Code Rural, il est prévu qu'elle est effectuée auprès d'un vétérinaire inscrit sur une liste départementale établie par le Préfet.